Le Moon

Nous avions été séduits par cette forme d’écriture lors de notre visite de l’exposition Le braille, c’est normal! à la Bibliothèque et archives nationales du Québec (BAnQ). Nous avions alors eu l’impression que le Moon avait disparu, remplacé par le braille, lui aussi créé au milieu du XIXe siècle. Mais nous avons appris que le Moon est encore enseigné en Angleterre, pour des enfants qui ont des difficultés d’apprentissage ou pour des personnes qui ont perdu la vue plus tard, donc qui ont déjà une connaissance des formes des caractères alphabétiques. En effet, les signes du Moon, au lieu d’être, comme les caractères du braille, formés par une série de points surélevés, sont composés de lignes, de courbes et d’angles en relief représentant des formes simplifiées des 26 lettres de l’alphabet.

Cette méthode de lecture par le toucher ne s’est pas développée autant que le braille : peu de livres en Moon sont disponibles, aucun magasine n’existe et, contrairement au braille, aucun outil informatique n’a été élaboré à partir de cette méthode de lecture.

Advertisements

Les commentaires sont fermés.