Le projet

Projet de recherche & création en design, la chose imprimée s’intéresse au livre en tant qu’espace d’expérimentation. Le livre imprimé, qui a été plus d’une fois remis en question avec l’arrivée du multimédia, de l’hypertexte puis du livre électronique, est non seulement encore présent, mais il exerce une réelle séduction grâce à ses qualités physiques et tactiles, et au rapport intime qu’il établit avec le lecteur.

Dans ce contexte numérique, il est particulièrement intéressant pour des designers de réfléchir à nouveau à ce bloc de papier relié. L’intention est de concevoir cinq ouvrages pour explorer différents aspects de la relation que le lecteur établit avec la matérialité du livre imprimé. Les qualités formelles et le potentiel conceptuel du livre imprimé seront exploités et mis en valeur. Ses paramètres de design — format, proportions, typographie, iconographie, matériaux, imprimerie et reliure — deviendront un jeu de création générant forme et contenu.

Cinq grands thèmes d’exploration, combinant une problématique en design et une expérience particulière du lecteur, servent de point de départ et devien­dront chacun un projet spécifique de livre, alternant en parallèle : la recherche, la documentation, les séminaires, la création en atelier et la fabrication. Les cinq grands thèmes sont :

  1. La tactilité et les matériaux >
  2. La mécanique de la lecture et la lisibilité >
  3. L’espace du livre et la manipulation >
  4. L’abstraction et le rythme des mots >
    1. Colorimétrie >
    2. Police modulaire >
  5. L’objet de désir et la collection >

Ces thèmes sont une occasion de réunir chercheurs et étudiants de différentes disciplines (design, études littéraires, neurosciences, architecture et musique), ainsi que des représentants du milieu — designers, éditeurs, conservateurs, imprimeurs et relieurs— pour encourager le croisement des idées et le travail de collaboration. Ce site, qui servira de journal de bord, permettra de suivre l’évo­lution de chacun des projets de création, de découvrir les différents interve­nants, et de diffuser les autres activités prévues au programme (lancements de livres, expositions et conférences publiques).

Ce projet est dirigé par Judith Poirier, avec la participation d’Angela Grauerholz, et financé par le Fonds de recherche sur la société et la culture (FQRSC) pour une période de trois ans (2010–13). En plus de la création de livres comme projets artistiques en design, il a pour objectifs la formation de jeunes créa­teurs/chercheurs en design graphique, la documentation d’œuvres marquantes en design de livre et l’établissement de passerelles entre l’université, l’industrie et le milieu professionnel. La chose imprimée est située au laboratoire TAO à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s