Les participants

Professeures-chercheures

Judith Poirier

Chercheure principale
Professeure à l’École de design
de l’UQAM

En plus de ses intérêts pour l’utilisation créative des maté­riaux du livre, elle explore le côté abstrait (visuel et sonore) de l’alphabet, dans un aller-retour entre le livre et le film. Son approche fusionne l’expérimen­tation au procédé traditionnel des caractères de plomb.

Angela Grauerholz

Chercheure associée
Professeure à l’École de design
de l’UQAM

Artiste photographe réputée et designer graphique, elle s’est spécialisée dans le design de livre et a tra­vaillé pour de nombreux artistes, musées et autres institutions culturelles cana­diennes. Elle réfléchit à l’articulation image/texte, à la notion d’ar­chives personnelles ainsi qu’au processus créatif de l’artiste.

Assistants
de recherche

Laura Fredducci

Diplômée de la maîtrise en
création littéraire à l’UQAM

Impliquée essentiellement dans des projets de création poétique, elle s’intéresse aux nouvelles formes de publication et de réception des textes. Son travail à La chose imprimée, depuis janvier 2012, lui permet d’approfondir sa connaissance des aspects matériels de l’objet livre et des contraintes graphiques dans lesquelles la créativité peut s’inscrire.

Stéfanie Vermeersch

Étudiante au baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Naviguant entre design de l’environnement et design graphique, elle a rejoint l’équipe de La chose imprimée en septembre 2012. En plus d’un travail de documentation photographique, elle participe à la conception du livre sur le thème de l’espace & la manipulation.

Simon Marcotte

Diplômé du baccalauréat en
design de l’environnement à l’UQAM

Ébéniste de formation, il s’intéresse aux possibilités d’assemblage entre le bois et divers autres matériaux, particulièrement dans le mobilier. Il s’est lancé dans le projet de la fonte modulaire pour relever le défi d’usiner de toutes petites pièces en bois avec autant de précision que permettrait habituellement le métal.

Olivier Laporte

Étudiant au baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Après une formation en design industriel, il s’intéresse à l’objet graphique et à ses procédés de fabrication. Depuis mai 2013, il travaille sur le projet Résidus visuels qui lui permet, entre autres, d’explorer les techniques de reliure, d’estampage et de gaufrage.

Nicolas Ménard

Diplômé du baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Au croisement de l’animation et de l’imprimé, son travail combine l’illustration et le design graphique dans une démarche conceptuelle. Son passage à La chose imprimée durant l’été 2012 lui a permis de mettre en forme, par le biais de multiples médiums, une recherche sur la couleur et l’art algorithmique. Voir le projet Colorimétrie, dans le thème de l’abstraction & le rythme des mots.

Léo Breton-Allaire

Étudiant au baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Intéressé par le design de l’information et plus particulièrement par la typographie, il a participé au dessin des caractères de la police modulaire pour La chose imprimée de 2011 à 2013.

Maryse Andraos

Étudiante à la maîtrise en
création littéraire à l’UQAM

Si elle s’investit principalement dans l’étude de la littérature et la création littéraire, son intérêt pour les livres l’a amenée à explorer davantage les modalités matérielles de leur conception et de leur édition. Elle écrit et révise des textes pour La chose imprimée depuis août 2011.

Gabrielle Lamontagne

Diplômée du baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Cofondatrice du magazine Pica et lauréate d’un prix du Type Direc­tors Club, elle concentre ses recherches autour des domaines de l’édition et de la typographie. Elle a rejoint La chose imprimée en juillet 2010 pour travailler sur le thème de la lisibilité.

Mélissa Pilon

Diplômée du baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Sa curiosité pour l’objet du livre et sa passion pour la littérature québécoise alimentent son travail graphique, axé principalement sur la typographie et l’édition. Avec La chose imprimée, elle s’est investie dans le thème de l’objet de désir et dans la documentation photographique du site web de janvier 2011 à juin 2012.

Catherine Légaré

Étudiante à la maîtrise en
muséologie à l’UdeM et à l’UQAM

C’est au fil de ses études en design graphique, en archivistique et en muséologie qu’elle s’est intéressée à la notion de système appliquée au livre. L’organisation de l’information, le classement et le catalogage des ouvrages constituent ses principaux axes de recherche pour La chose imprimée.

Thanh Truc Trinh

Diplômé du baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Cofondateur du projet Publié / Autopublié et coéditeur du magazine Pica no.2, il explore l’univers de la publication et les domaines qui lui sont connexes, autant par le biais du livre en tant qu’objet, de sa présentation dans une exposition, que par la gestion d’un projet d’édition.

Nadine Brunet

Étudiante au baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Lauréate d’un prix de l’International Society of Typographic Designers, la typographie est au centre de ses projets de création appliqués autant à l’imprimé qu’à l’écran. De 2010 à 2011, elle a oeuvré à la conception du site web de La chose imprimée et s’est concentrée sur le premier thème du projet, soit la tactilité & les matériaux.

Laurence Olivier

Diplômée de la maîtrise en
création littéraire à l’UQAM

Son champ d’étude principal demeure la littérature, mais sa passion pour l’aspect matériel du livre et sa curiosité par rapport à l’édition, à l’impression et à la typographie l’ont incitée à se joindre à l’équipe. Elle a rédigé les articles pour le blogue jusqu’au mois d’août 2011.

Nathalie St-Pierre

Diplômée du baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Photographe au Service des communications de l’UQAM, elle accorde son attention au livre en tant que sujet de photographie. Elle a documenté visuellement le processus de création pour le site web de août 2010 à juin 2011, en plus de suivre l’équipe dans toutes les étapes du projet.

Julien Hébert

Diplômé du baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Ses principaux champs d’intérêt sont la typographie et la relation entre le texte et l’image. Actif depuis juin 2013 à La chose imprimée, il a participé au dessin de la police de caractères modulaire et prend la relève de la documentation photographique. Il participe aussi au design du livre sur le thème de l’espace & la manipulation.

Joséane Beaulieu-April

Étudiante au doctorat en
sémiologie à l’UQAM

Son expérience en édition l’a amenée à être attentive à la forme des livres. Elle se joint à La chose imprimée en août 2013 pour participer à la rédaction d’articles web et travailler sur le thème de la mécanique de la lecture & la lisibilité en explorant les processus de la sémiose et de l’interprétation.

Guillaume Lépine

Diplômé du baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

À partir d’une démarche en design graphique, il s’oriente vers les arts visuels, plus particulièrement la peinture. Il s’intéresse à la façon dont peuvent se mélanger différents langages picturaux et aux lectures possibles de cette confrontation. Il a dessiné des ensembles de signes abstraits dans le cadre du thème de la lisibilité.

Alexa Meffe

Étudiante au baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Ayant entamé son cheminement en design web, elle développe lors de sa formation universitaire un intérêt marqué pour les qualités matérielles de l’imprimé, notamment les techniques de reliure et la typographie. Elle s’investit dans La chose imprimée en travaillant à la production du livre sur la lisibilité, la numérisation de la police modulaire et la réalisation d’une série d’affiches vulgarisant différents procédés de reliure.

Marie-Pier Corbeil

Diplômée du baccalauréat en
design graphique à l’UQAM

Passionnée par le design et l’éducation, elle est guide et formatrice au Musée de l’imprimerie du Québec depuis 2012. Son expertise acquise au musée l’a menée à collaborer au projet Résidus visuels pour la composition des textes en caractères de plomb et l’impression en relief sur presse typographique.

Collaborateurs &
autres participants

Georges Filotas

Professeur d’Inuktitut

Après des années de travail sur le terrain avec des communautés inuites du Nunavik, Georges Filotas enseigne présentement l’inuktitut dans des cours offerts à l’Institut culturel Avataq. Il participe à La chose imprimée comme conseiller linguistique et culturel pour la création de la police modulaire.

Alexandre Simard

Programmeur web

Travailleur autonome sous la bannière brocheafoin.biz, Alexandre s’est chargé de transformer en thème WordPress le design graphique du site web de La chose imprimée.

Éric Renaud-Houde

Diplômé du baccalauréat en Computer science à McGill

Fasciné par les mathématiques appliquées et la conception visuelle, il explore la jonction de ces deux mondes à travers le design computationnel et les médias interactifs. Il s’investit dans la programmation de l’application iPad de Colorimétrie, tant pour relever le défi technique du projet que dans une perspective de recherche esthétique.

Johanne Jarry

Auteure

Johanne Jarry est l’auteure d’un triptyque publié aux éditions les petits carnets : Printemps du Louvre, Paisajes, Le Storie. Elle privilégie les situations de création interdisciplinaires comme moyen d’intensifier un rapport à la forme. Elle collabore à La chose imprimée par la rédaction d’une œuvre pour le thème de la tactilité et les matériaux.

Philippe Savard

Fondateur du studio Robocut

Spécialisé dans la fabrication digitale et la découpe numérique, Philippe collabore avec La chose imprimée pour la réalisation technique des signes de la fonte modulaire en bois.

Étienne Aubert-Bonn

Diplômé du baccalauréat en design graphique à l’UQAM et de la maîtrise en dessin de caractères à la Royal Academy of Art (KABK) à La Haye

Spécialisé en typographie, il est cofondateurs de la Coppers and Brasses Type Foundry et chargé de cours à l’École de design de l’UQAM. Il a collaboré avec La chose imprimée pour l’impression du livre Résidus visuels et l’atelier sur presse typographique au Centre de design en janvier 2014. En 2015-16, il a assuré la numérisation de la police modulaire Latitude pour la version numérique.

Simon Laliberté

Diplômé du baccalauréat en design graphique à l’UQAM

Fondateur de l’Atelier BangBang, spécialisé en design et en sérigraphie, Simon a collaboré en juillet 2012 avec La chose imprimée pour le projet Colorimétrie. Assisté par Nicolas Ménard, il a assuré l’impression en sérigraphie de quatre figures colorimétriques sur papier grand format.